Nous déplorons que malgré une énorme littérature sur l’histoire islamique, une grande majorité de musulmans -jeunes ou non- ignorent l’histoire de notre noble religion. Pourtant, nous sommes plus d’un milliard et demi de musulmans sur cette planète. Il n’est peut-être pas exagéré de dire que très peu de musulmans sont intéressés à connaitre la vérité sur l’Islam, ses origines et son histoire.

L’importance de l’histoire ne peut pas être surestimée. L’histoire est comme une mémoire à très long terme. Les voix des nations et des hommes importants sont préservées. Pourquoi donc les érudits musulmans n’ont pas réussi à attirer les musulmans (principalement nos jeunes) à s’intéresser à l’étude de notre histoire. Cela est-il dû au fait qu’ils sont plus intéressés par les rituels de l’Islam pour obtenir le salut dans l’au-delà que par son histoire ? Cela semble perdre de l’importance auprès de nos jeunes.

Les écoles

Peu importe la raison, les faits sont là. Une grande majorité des musulmans sont ignorants ou peu intéressés à trouver la vérité sur l’histoire islamique. Les croyances et les pratiques sectaires ont créés différentes écoles de pensée. Beaucoup de musulmans suivent une école de pensée par rapport à leur pays et leur culture. La raison est qu’ils ne connaissent pas l’histoire de ces écoles de pensée.
De plus, les livres et les articles sur l’histoire islamiques sont colorés par les croyances et les pensées sectaires de leurs auteurs. Par un manque de culture, beaucoup de musulmans ne savent pas qui croire.

Les savants et les dirigeants des écoles de pensée “concurrentes” jouent avec les émotions de leurs disciples. Leur objectif est de de promouvoir leur version de l’histoire en tant qu’histoire islamique. Néanmoins, il y a eu des exceptions notables parmi les érudits islamiques. Certains se sont efforcés de trouver la vérité sur l’histoire islamique en remettant en question le statu quo de leur temps.

Comment interpréter l’histoire islamique ?

L’histoire est souvent considérée par ordre chronologique décrivant la montée et la chute des empires; mais l’histoire se résume-elle à cela? Qu’en est-il des causes profondes et sous-jacentes de la montée et de la chute des nations, islamiques ou non islamiques? 

Pour un musulman, l’étude de l’histoire devrait être comme observer les lois d’Allah en action. Mais également l’application de la théorie donnée dans le Coran et pratiquement démontrée par le Prophète (SAWS) . Les musulmans doivent donc se rapprocher de l’histoire.  Pas seulement pour l’apprendre, mais également pour en tirer des enseignements. En étudiant l’histoire, les musulmans peuvent comprendre comment les lois d’Allah fonctionnent dans le monde de l’humanité. Lorsque des empires tombent et que de nouveaux  surgissent, ce n’est pas simplement aléatoire et Allah ne joue pas aux dés avec notre monde. Allah ne préordonne pas non plus le sort des nations. Ce sont plutôt les nations elles-mêmes qui causent leur propre chute en ne vivant pas en harmonie avec les lois de la société qu’Allah a établies pour tous.

Pour cette raison, nous nous efforçons à partager la connaissance.

Laissez un commentaire